Sandy Skoglund

Découverte avec un peu de retard (quelques décennies tout au plus) de la photographe américaine Sandy Skoglund, née en 1946. Ses clichés pétillants aux mises en scène surréalistes sont d’une telle modernité qu’on peine à croire qu’ils datent des années 80 !

2013 03 06 sandy skoglund 03 Sandy Skoglund 2013 03 06 sandy skoglund 02 Sandy Skoglund 2013 03 06 sandy skoglund 04 Sandy Skoglund 2013 03 06 sandy skoglund 06 Sandy Skoglund 2013 03 06 sandy skoglund 07 Sandy Skoglund 2013 03 06 sandy skoglund 08 Sandy Skoglund 2013 03 06 sandy skoglund 09 Sandy Skoglund 2013 03 06 sandy skoglund 01 Sandy Skoglund 2013 03 06 sandy skoglund 10 Sandy Skoglund


3 commentaires :

  1. Beyondzewords - 7 mars 2013

    J’aime beaucoup ! Surtout les mises en scène avec les poissons, les oiseaux et les feuilles.
    Merci pour la découverte.


  2. Piphieminoute - 15 mars 2013

    Merci, celle avec les poissons me disait quelque chose mais j’arrivais pas à mettre un nom là dessus. Super !!


  3. JeeYoung Lee - Ça j'aime bien - 7 mars 2014

    […] Séoul est aujourd’hui une des villes les plus chères du monde, et les mètres carrés s’y monnayent à prix d’or. Pour la photographe JeeYoung Lee adepte des clichés en studio, ce facteur contraignant s’est avéré être une source d’inspiration inédite : la jeune coréenne transforme son studio 3,6 x 4,1 m de mille et une façon au gré de son imagination, se mettant en scène dans des situations oniriques. Une démarche qui n’est pas sans rappeler le fantastique travail de Sandy Skoglund. […]


(nom et mail obligatoires)